Sur le banc de Nelson Park

lectures I rencontres

une proposition de Anaïs de Courson et Claudine Hunault
autour de l’oeuvre de Hélène Bessette
production Compagnie Ahora ya et Judith production

La femme est saoule.
Saoule de mots.
A n’en pouvoir plus.
——————(on augmentera les dictionnaires)

La traversée d’un roman d’Hélène Bessette est une expérience littéraire, physique, esthétique intense. Elle déplace.

Son audace frappe. Son humour terrible. La virtuosité de rythmes vertigineux. Son corps-à-corps d’une précision clinique avec le langage et toutes les vies qui s’y engouffrent.

Sur le banc de Nelson Park est une invitation à la découverte ou redécouverte de l’œuvre de cet auteur majeur, infiniment surprenant.

Sur le banc de Nelson Park propose une suite de rendez-vous impromptus autour d’un livre (ou deux, ou trois) d’Hélène Bessette. Entre vous et nous, il y a cet objet. Un livre. Nous lisons.

Librairies, centres culturels, théâtres, bibliothèques, médiathèques, salons, cuisines…
Ensemble ou séparément, nous partageons notre exploration passionnée et jubilatoire de la langue, de l’écriture, de l’invention d’Hélène Bessette.

Bienvenue à Nelson Park.

Je ne viens pas pour voir.
Ce que tout le monde peut voir.
Des lacs de larmes je n’ai rien vu le premier soir.
Je ne viens pas passer des vacances longues riviera yachting et cordiera.
Je ne vais pas planter ma tante sur la hauteur. Des glaciers lointains je ne verrai rien.
S’il pleut. Tandis que file un train.
Dans l’ombre.
Au bord des lacs de larmes. Le soir
à mon arrivée.
Dès l’arrivée.
De mes yeux couleur de pluie.
Je vois le Monde à travers son brouillard.
Le grand tourisme aux lampes mauvaises.
Ça éclaire mal.
Dans un éclairage singulier.
Je suis triste.
Voilà pourquoi.
Car peut-être il ne pleut pas. J’invente.

Sur le banc de Nelson Park #1  Suite Suisse et N’avez-vous pas froid, lecture croisée
Anaïs de Courson et Claudine Hunault

Sur le banc de Nelson Park #2  20 minutes de silence
Anaïs de Courson et Claudine Hunault

Sur le banc de Nelson Park #3  La route bleue et une errance en Garance Rose
Anaïs de Courson et Claudine Hunault

(A suivre…)

Prochaine date le 5 novembre 2018 à la Maison de la Poésie. Informations et réservations

Et nous.
Sur le banc.
Sans journal.
Sans auto sport.
Sans lac Léman.
Sans château.
Sans pelouses sans vergers sans arbres d’ornement.
Sans travail.
Sans passeport
et
Sans argent.

Librairies, centres culturels, théâtres, bibliothèques, médiathèques, chez vous, dans vos salons, cuisines, jardins…
Si vous souhaitez accueillir Sur le Banc de Nelson Park pour une après-midi ou une soirée, contactez nous.

Puis
Lentement
Il s’est mis à neiger.

Share